Depuis que je suis devenu freelance, je ne sépare plus ma vie personnelle de ma vie professionnelle. Pour moi, ça n’a plus de sens. Aujourd’hui, mes activités sont au service de mon cheminement dans l’existence. Ouais, carrément. Je ne projette plus. J’agis d’abord. De fait, j’essaye de comprendre quel sens ont mes actions. Un exemple ? Ce blog. Pourquoi j’avais tellement envie de le reprendre ?

Du point de vue de la simple communication sur internet mon one-page dimitriregnier.net est tout à fait suffisant. Il décrit mes activités. C’est tout. Pourquoi y ajouter un blog ? Simple : le son. En effet, la saison dernière m’a montrée un de mes points faibles dans la création audio : mon écriture. L’exercice de la chronique radiophonique est une souffrance. Que ce soit pour Les Voix du Web ou ma participation à Ma chanson préférée. Il me fallait donc un outil pour m’entraîner à écrire, et pour écrire mieux il faut écrire beaucoup. “Simple, basique”.

Comment m’y prendre ?

Si tu me lis depuis un moment, tu sais que je suis un grand fan du livre d’Austin Kleon : Show Your Work. L’année dernière, j’avais expliqué dans cet article en quoi ma pratique du son devait avoir un sens et comment y arriver en suivant les conseils de Kleon. Étant un passionné de web, je voulais un outil qui me permette de me concentrer sur une seule chose : la qualité de mes “contenus”. J’ai donc pris plusieurs jours à me fabriquer ce blog. Pour ce faire j’ai utilisé Jekyll. Désormais, je vais pouvoir écrire et partager mon cheminement avec toi sans me soucier de la technique.

Parler et partager.

Avoir un outil agréable pour développer son écriture sur le web peut paraître anecdotique, mais ça ne l’est pas. En effet, une partie de ma motivation à écrire vient aussi du plaisir que j’y prends. Comme je le fais en ce moment même. Retirer le plus de contraintes possible entre les lecteur•trices et moi. (Ça ne te rappelle rien ?) 😉

Le centre de tout.

Cette refonte a été l’occasion d’approfondir ma réflexion sur ma présence en ligne, de l’unifier. Tout partira de ce blog. Exemple : les lettres du Mégaphone seront consultables ici en cliquant sur le tag Mégaphone. Certaines publications d’épisodes de mes podcasts feront l’objet d’un petit article, et chacun aura son propre tag.

Une diffusion automatisée

On attaque un point sensible. Cela fait presque un an que j’essaye de me détacher des réseaux sociaux. (Twitter et Linkedin en premiers lieux, mon Facebook étant fermé depuis longtemps). La raison est simple : le temps. Je vais être honnête, faire des tweets ça ne m’intéresse pas. C’est chronophage en plus d’être addictif. En revanche, je considère les réseaux sociaux comme de formidables outils de diffusion. Rien de plus. Les publications de mon blog seront automatiquement relayées sur les plateformes susnommées. Pour toi, la qualité de mes publications va faire un sacré saut qualitatif. Pour moi, je vais reprendre du temps pour travailler sur ces “contenus” justement. D’aucuns pourront argumenter que je ne vais plus interagir. C’est vrai. Mais, j’espère secrètement que les interactions qui naîtront (par mail notamment) seront de bien meilleure qualité que des ❤️ ou des 👍. On verra…


Je suis @dimregnier, producteur d’émotions. Je fais des podcasts, une newsletter et un blog. Si tu apprécies ce travail, merci de faire un don. Les contributions, même modestes, sont une réelle motivation.

Photo : Aaron Burden