Comme je l’avais déjà évoqué dans ma carte postale de l’été. J’ai eu l’idée de lancer une communauté des fans et producteur•rices de podcasts.

La raison est simple. Le podcast devient une pratique très populaire sur le web, ce qui laisse augurer des besoins d’échanger sur cette activité finalement assez isolante. Chacun fait du mieux qu’il peut de son côté. Certain•es font du podcast dans leur cuisine avec des amis pour le plaisir (parfois depuis de nombreuses années). D’autres se lancent dans une pratique différente ; des professionnels du son commencent à produire de jolis objets sonores. Les personnes issues du monde de la radio ont une connaissance assez partielle de cette pratique née sur le web. Bref, une population variée qui dans le meilleur des cas ne se connaît pas et dans le pire s’ignore parfaitement. C’est dommage.

Je n’oublie pas l’immense potentiel grandissant d’auditeur•trices, qui encore aujourd’hui n’a pas d’espace pour recommander et partager ses découvertes en dehors des réseaux sociaux. (Encore moins à l’échelle d’une ville).

Depuis que j’anime Les Voix du Web sur SUN, il ne se passe pas un évènement privé ou professionnel sans qu’on ne me demande des conseils ou qu’on ne me parle de mon activité podcastique.

L’origine

Cet été, une amie journaliste m’a convié à un safari sonore avec elle à Nantes. J’ai adoré me balader en sa compagnie et prendre du son dans différents lieux de la ville à la manière d’un safari photo.

Le but : se fabriquer une bibliothèque sonore pour des projets à venir. Le faire de façon conviviale et partager nos trucs et bonnes pratiques de captation.

Il n’en fallait pas plus pour que l’idée ne germe, de répliquer cette sortie à plus grande échelle.

Premier point de rencontre

J’ai créé une page web et un compte Twitter pour commencer à capter des personnes qui seraient potentiellement intéressées. D’ailleurs si tu veux suivre les infos c’est juste en dessous que ça se passe.

NANTESCAST.FR

Et la suite…

À ce jour, je suis encore à la recherche d’un lieu convivial nantais pour organiser ces rencontres. Je pense qu’elles seront mensuelles dans un premier temps.

D’ici la fin du mois de septembre 2020 si le nombre d’inscrit est suffisant nantescast.fr deviendra un blog que j’animerai pour informer des évènements en parallèle d’une lettreinfo.

J’utiliserai peu les réseaux sociaux sauf pour relayer l’info. Celles et ceux qui me lisent savent déjà pourquoi.

Voilà tu sais tout. À très vite pour le premier événement NantesCast.

P.S. : Si tu souhaites m’aider dans mes tâches, n’hésite pas à user de tes doigts à cette adresse : dimitri@nantescast.fr.


Je suis @dimregnier, producteur d’émotions. Je fais des podcasts, une newsletter et un blog. Si tu apprécies ce travail, merci de faire un don. Les contributions, même modestes, sont une réelle motivation.

Photo : Simon Pallard