Je suis en passe d’arriver à l’équilibre que je me suis fixé. (Re)investir le web que j’aime. Celui de la curiosité, du beau, du partage et de la lenteur. Un doux mélange entre lecture et audio proposé au rythme qui me convient. Ma communication sur Twitter est automatisée, je n’ai donc plus à m’en soucier. Si le hasard des algorithmes amène un nouveau curieux ici de temps en temps, j’en suis ravi. D’ailleurs bienvenue. Mais listons un peu ce que j’ai en tête pour cette année.

  1. Les Archives de l’Insondable : mes camarades et moi-même nous avons envie de pousser les murs. Cette 4e saison sera divisée en 2 parties : la fiction (anciennement Les Confinés) et les PFE (Petits Faits Extraordinaires) dont je vais assurer la production. Comme je l’ai déjà expliqué, nous avons beaucoup appris. L’envie d’étendre l’univers du B.I.O. a commencé. On y reviendra. Sachez que la phase d’écriture est terminée, nous avons (presque) fini le recrutement des voix et commençons l’enregistrement.
  2. Apprentissage : J’aime apprendre. Cette saison je veux progresser et de me former à l’écriture tant d’un point de vue technique que sur le plan artistique. J’ai le pressentiment qu’un monde reste à découvrir. J’ai commencé à bidouiller un peu de musique. J’expérimente autour du soundesign, bref, je comble mes lacunes.
  3. Professionnalisation : ces derniers mois auront été marqués par trois réalisations : une participation voix pour un studio de podcast, un reportage pour une association, une carte de voeux sonore pour une entreprise de ma région. C’est modeste, mais c’est concret. Je vais essayer de pousser dans ce sens.
  4. Partager de la créativité : voilà une idée que j’ai mise entre parenthèses. Elle mérite pourtant quelques explications. Il ne vous aura pas échappé que l’isolement conséquent à la situation sanitaire a conduit à de l’enfermement des plus dommageable. Au plus fort de ce sentiment, j’avais imaginé un dispositif qui me permettrait de faire à la fois de nouvelles rencontres (j’adore ça) ; et partager un peu de convivialité, bref un petit événement récurrent pour inventer des histoires ensemble. Ayant réussi à éloigner de moi les méprisables mises en scène de soi que sont les réseaux sociaux, je n’allais pas confier la communication de cet événement à une plateforme de ce type. (Oui, je sais j’aime les difficultés). Actuellement deux pistes sont à l’étude. Reprendre les rencontres Pour une Histoire et/ou reprendre les rencontres autour du podcast à Nantes. Comme à mon habitude on verra ce qui devient une évidence.
  5. Le Mégaphone : je vous renvoie à mon précédent article

Je dois l’admettre, la crise COVID m’a fait du mal, pas tant dans mon corps que dans mon esprit. Je dois me soigner. Ce blog est d’ailleurs très utile pour ça. Mais, je dois aussi réapprendre à sortir et me frotter au soleil du réel, principale source de ma créativité.

RÉPONDRE

Je suis Dimitri Régnier, producteur d’émotions. Je fais des podcasts, une newsletter et un blog. Si vous appréciez ce travail, merci de me soutenir. Les contributions, même modestes, sont une réelle motivation.

Crédit photo : Dimitri Régnier (2022)