Ça y est, les premiers mots et la structure de mon livre consacré à la création sonore et au podcasts sont posés. La question est qui me vient est la suivante. Vais-je y arriver ? J’imagine quelque chose à mi-chemin entre parcours initiatiques et envie de transmettre ce que j’ai appris.

Si vous êtes intéressé pour être parmi les premiers bêta lecteur•ices, dîtes-le moi par mail, je me ferai un plaisir de vous indiquez comme faire.

En attendant, je vous livre une petite partie de ce qui sera le futur préambule.

À ce stade, j’espère vous donner envie. ^^


Traité de création sonore et de podcast à l’usage des honnêtes gens

(Titre provisoire)

Le meilleur conseil que l’on donne aux aspirants podcasteurs est le suivant : “fais le podcast que tu aurais envie d’écouter”. Ce conseil est certes valable, mais il est un insuffisant. Si votre projet d’écriture sonore est clair dans votre esprit, vous pouvez fermer ce livre et commencer là, tout de suite, à enregistrer. Sinon je vous souhaite un merveilleux voyage.

Préambule

Restez un éternel débutant

Ce livre se veut être un témoignage de ce que la pratique du son peut apporter à votre vie. Carrément. Celles et ceux qui en font déjà y trouveront de quoi nourrir leur créativité. Aux autres, il donnera, je l’espère, l’envie de se lancer.

Quatre grands domaines de savoir-faire dont j’ignorais à peu près tout il y a encore quelques années auraient pu être des freins à ma motivation. Vous savez, toutes ces excuses que l’on s’invente pour ne pas commencer. Et pourtant, la simple conviction que le chemin est juste suffit à les dépasser. Ce chemin, il s’agit de le trouver.

  1. Je ne suis pas journaliste. Je ne sais pas comment un professionnel de l’information s’y prend pour faire un reportage ou un documentaire. Et pourtant, si une histoire se présente à moi, je vais essayer de la raconter le mieux possible, donc faire du journalisme.

  2. Je ne suis pas ingénieur du son. J’ai un rapport sensible à l’audio. C’est une matière d’écriture, comme la peinture pour le peintre. Et pourtant, j’ai saisi l’importance de la technique au point de vouloir sans cesse progresser dans l’éditing et la captation sonore.

  3. Je ne suis pas auteur. Une phrase est à l’origine de cette posture. Je la dois à Mehdi Ahoudig, formidable documentariste : “tu écris avec ton micro” me disait-il 1. Et pourtant, au-delà de cette découverte, l’écriture a pris une place grandes que je n’imaginais pas.

  4. Je ne suis pas soundesigner. Et pourtant, j’ai compris que le son pouvait être “mis en scène” 2.

Ces quatre observations ont un point commun. De l’avis de toutes les personnes que j’ai interviewées et/ou fréquentées. N’avoir aucun rapport avec ces professions me confère une certaine liberté, car je ne me pose jamais la question de ma légitimité (c’est crucial) 3. Une seule motivation, vouloir progresser.

Par souci de simplicité de lecture, les règles et techniques que j’évoquerai ici seront des références à des métiers et non des compétences indispensables. Si vous souhaitez en approfondir certaines, mes notes vous enverront vers une bibliographie. Cette dernière vous permettra de trouver votre chemin comme je l’ai fait moi-même.

Ce dernier point est très important, car vous allez comprendre au travers d’exemples, que ces chemins sont aussi multiples que les individus qui les ont empruntés.

Le podcast a fait émerger des paroles qui jusqu’ici étaient inaudibles. J’ai eu la chance d’être de ceux qui ont été parmi les acteurs récents de ce changement au point de vouloir en faire une activité à ma façon.

J’ai fait un choix un peu différent de la majorité de mes collègues. Celui de ne pas m’enfermer dans un genre ou une forme. Celui de questionner en permanence ce que je fais. D’éviter d’avoir des certitudes pour rester humble et ouvert.

Bref, mon objectif est de vous aider à vous saisir du potentiel immense du son. Faire que celui-ci soit un moyen d’aller vers l’autre pour en apprendre sur vous-même.

Je ne peux pas vous faire la promesse que cela fonctionnera, mais je suis sûr que le voyage lui sera passionnant.

Bonne lecture.

– Dimitri Régnier


Je suis Dimitri Régnier, producteur d’émotions. Je fais des podcasts, une newsletter et un blog. Si vous appréciez ce travail, merci de me soutenir. Les contributions, même modestes, sont une réelle motivation.

RÉAGIR

  1. Une chapitre complet sera consacré à cette réflexion. 

  2. Une chapitre complet sera consacré à cette expression. 

  3. Ça aussi on en reparlera.