Si vous êtes un fan des Archives de l’Insondable. Vous avez constaté que la saison 3 s’est achevée à la mi-septembre avec 82 épisodes au compteur.

L’occasion pour notre petite équipe de faire le bilan de ce que nous avons accompli et de nous lancer dans la production d’une 4e saison.

Nous avons beaucoup appris depuis qu’Olivier, Vincent et moi-même nous nous sommes lancés dans cette aventure de microfiction audio. Le temps des premiers SMS d’un vieux blog et des enregistrements faits de bouts de ficelles nous semble bien loin. Si cette histoire vous intéresse, je vous recommande l’écoute cet épisode du Podcast qui n’a pas de nom de Winny Taniguchi.

Il existe même un Live ou Vincent a partagé l’intégralité de notre processus de travail.

Notre volonté de faire de ce podcast un vrai objet de création à la fois littéraire et sonore n’a pas bougé. Nous avons toujours eu à cœur de faire évoluer l’univers des Archives au gré de nos idées, de nos envies et de notre motivation. La preuve avec le Blog secret de l’agent Corlaix, ou le Bulletin de l’Insondable. D’autres itérations nous ont même traversé l’esprit. Il a été évoqué (et parfois) initié l’idée d’un Jeu vidéo (si, si) :

image

Jouer sur nootilus.itch.io

D’autres idées sont en cours : une exposition, un roman et même d’un court-métrage.

Comme tous les projets nés du web dans un contexte ou les réseaux sociaux sont des silos d’enfermements. La communication est un enjeu crucial qui à ce jour nous pose question. Comment trouver une ligne directrice claire pour le public ? Une partie de la réponse est arrivée dernièrement. Vincent à ouvert le compte Twitter de B.I.O. (cette étrange entreprise qui porte l’univers des Archives). De mon côté, je m’étais essayé à créer une sorte de communication officielle, mais je n’en étais pas satisfait. De plus, aucun d’entre nous n’a de goût pour la com’.

Étant désigné depuis le début pour assurer cette tâche, j’ai décidé d’intégrer ce compte Twitter comme une brique à l’univers des Archives. Mon objectif est d’utiliser cet outil comme il était pensé à l’origine : une plateforme de microblogging. Je me suis donc inventé un petit procédé créatif amusant avec un ton, un style, un principe rédactionnel contraint et une ligne éditoriale. Et, ça marche. Non seulement ce compte Twitter dessine les contours de l’univers des Archives de façon claire, mais il nous permet de faire la promotion des différents aspects de l’univers. (Podcast, page Tipeee, Discord, Site et tout ce qui viendra ensuite). Cerise sur le gâteau, c’est pour moi une petite récréation d’écriture et d’inventivité.

Suivre @insondable_org

Si vous voulez vous offrir un petit moment de sourire, d’absurde ou d’angoisse, selon mon humeur, n’hésitez pas à le suivre. Nous voulons l’animer comme un vrai prolongement à l’écoute du podcast et pas seulement comme un outil de promotion. (Pour l’instant, un tweet tous les trois jours pas plus).

Comme acteur, je me suis toujours considéré comme étant au service de cette œuvre protéiforme que sont Les Archives de l’Insondable. Mais, il a toujours été très clair dans nos esprits, que ce travail devait grandir. Aujourd’hui nous voulons plus, alors si un•e producteur•ice (éditeur.ice) lit ces quelques lignes et qu’il/elle sent un potentiel, n’hésitez pas à nous contacter. Comme vous le voyez, nos tiroirs et nos disques durs sont pleins à craquer. Pour les autres, faites tourner !

Je suis Dimitri Régnier, producteur d’émotions. Je fais des podcasts, une newsletter et un blog. Si vous appréciez ce travail, merci de me soutenir. Les contributions, même modestes, sont une réelle motivation.

ME RÉPONDRE