Les plus attentifs et les abonnés l’auront remarqué. Le podcast est interrompu. Il faut que je vous explique ce qui s’est passé. D’abord, je vais bien. On va mettre ça sur le compte d’un retard à l’allumage. Je vous raconte.

Alors que j’assurai ma rentrée et montais mes épisodes du Mégaphone dans une version différente pour SUN, je n’ai pas eu le temps d’en tourner de nouveaux. Je l’avais anticipé sur 2 semaines seulement.

Vous le savez, je satisfais mon quotidien grâce à deux services. Des cours d’une part et une activité de freelance d’autre part. Après une période estivale bien calme, ma boîte mail s’est affolée : des demandes de devis, de l’organisation de cours, des réunions et un atelier de podcast. La rentrée quoi.

Dernier problème, je tourne dehors. Nous ne sommes plus en été, je n’habite pas une région ensoleillée et septembre se termine. Bref, la météo n’est plus à mon avantage. Ça aussi je l’avais pas vu venir.

La semaine de rentrée est derrière moi et je constate avec horreur qu’il n’y a plus rien de programmé sur Castopod ! Erreur de débutant. Comble de malheur, SUN décide de diffuser sa version du Mégaphone le même jour que la sortie de mon podcast, le mardi. Zut. Ça peut sembler anecdotique, mais pour s’organiser, ce n’est pas simple. J’ai donc choisi de décaler la parution au vendredi. Il est probable que lorsque vous lirez ces lignes un nouvel opus sera disponible. Retour à la normale.

Maintenant la bonne nouvelle.

Enthousiasmé par le format, SUN a proposé Le Mégaphone à des stations francophones. Sympa, mais là aussi ça se prépare. (Vous en saurez plus bientôt.) Me voilà de retour devant mon logiciel de montage à rendre mes épisodes exploitables pour d’autres radios. Pour SUN comme pour moi, tout cela est un peu nouveau.

Alors, souhaitez-moi : bon tournage, en priant qu’il ne pleuve pas trop. Le Mégaphone est revenu pour de bon, je l’espère…


Écoutez mes épisodes dans votre application de podcast favorite. Si vous avez aimé, Commentez, Partagez et Suivez Le Mégaphone

Je suis Dimitri Régnier, producteur d’émotions. Je fais des podcasts, une newsletter et un blog. Si vous appréciez ce travail, merci de me soutenir. Les contributions, même modestes, sont une réelle motivation.

ME RÉPONDRE