Les Archives de l’Insondable

Une suite pour un drôle de podcast

Publié par Dimitri, le 31/05/2019 · 5 mins de lecture

Une suite pour un drôle de podcast.

En tant que créateur sonore indépendant, défendre l’idée que le podcast est et doit rester un terrain de liberté de création est ce qui m’a motivé pour lancer Les Archives de l’Insondable.

Au commencement

Il me fallait une belle matière écrite. J’ai donc proposé à Vincent Corlaix et Olivier Gechter d’adapter leurs microfictions en audio. À l’origine, il y avait un travail littéraire amusant lancé en 2009 par les 2 auteurs sous la forme d’un blog : Le Bulletin de l’Insondable. Ensuite, il y avait le désir latent de monter un projet avec Vincent Corlaix, ami de longue date.

Afin de convaincre les 2 auteurs de porter leur bulletin en audio, j’ai choisi 3 petits faits extraordinaires extraits du blog, et je les ai enregistré à voix nue, avec un rire en guise de générique. Piqués par l’intérêt d’entendre leurs textes, Vincent et Olivier ont accepté. Très vite, l’idée d’aller plus loin et d’apporter un peu d’exigence et d’ampleur sonore à cette modeste production audio est arrivée.

Du soundesign

À ma grande surprise François TJP, créateur de fictions audio, s’est spontanément proposé pour apporter son expertise et sa créativité dans le domaine du soundesign. Nous avons alors élaboré ensemble ce qui devait être la tonalité d’un épisode. Il ne nous manquait qu’un début pour faire comprendre au futurs auditeur•trices le pourquoi de ces petites histoires absurdes, sans rapport les unes avec les autres. Vincent et Olivier ont écrit rapidement ce qui allait devenir l’épisode pilote, nous permettant d’introduire l’histoire. Réalisé en quelques jours, ce pilote a galvanisé notre petite équipe. Le soin apporté à la réalisation par François a fait toute la différence. Les Archives de l’Insondable étaient nés.

S’organiser

Nous avons alors consacré le mois de mars à enregistrer, monter et mixer les 8 premiers épisodes. Tout en élaborant une méthode de travail soutenable à moyen terme. Le 20 mars 2019, 5 premiers épisodes étaient programmés et prêts à être diffusés pour un lancement au premier avril. Le jour du lancement, nous avions donc un mois d’avance en diffusions avec 9 épisodes programmés. Afin de ne pas perdre cette avance, 3 épisodes ont immédiatement été mis en production dès le 2 avril. Notre objectif de récurrence de diffusion est très élevé - trop sans doute - 2 épisodes par semaine. Un pari fou pour une production qui se doit de rester relativement légère.

Motivation

Les microfictions d’Olivier et Vincent me font rire. Elles sont conçues comme de petites fulgurances absurdes teintées de fantastique, de science-fiction et parfois même de réflexions sur notre monde. Ces textes sont un terrain de jeu d’acteur d’une part et d’expérimentation sonore d’autre part. Nous nous plaisons à les concevoir ainsi et nous allons continuer.

Une saison pour tester

Satisfaits de cette rapide première saison en 12 épisodes et plus de 2500 écoutes sur un mois, nous avons décidé de continuer sur notre lancée avec une saison 2 que nous envisageons pour cet été. Nous avons reçu quelques encouragements qui nous laissent à penser que notre petit OVNI podcastique a suscité l’intérêt des amateurs d’histoires sonores.

J’ai élaboré cette fiction sonore comme un vrai podcast. C’est à dire : un rendez-vous récurrent et largement accessible, dès le premier jour. Je me suis rendu compte que les contraintes du mode de diffusion podcast pouvait apporter un petit quelque chose de motivant pour de la fiction. Nous espérons que cette première salve aura plu, et continuera à plaire. D’ailleurs, n’hésite pas à nous interpeller sur les réseaux sociaux. @FrançoisTJP, @ogechter et @dimregnier ça nous fera toujours plaisir.

Tu peux t’abonner sur Google Podcasts, Spotify, Deezer ou dans ton application de podcast favorite en cherchant Les Archives de l'Insondable. Si tu as aimé, Commente, Partage et met-nous ⭐️ ⭐️ ⭐️ ⭐️ ⭐️ sur iTunes, c’est la meilleure façon de nous encourager et de nous faire connaître. 😍

Abonne-toi à la newsletter du Mégaphone pour ne rater aucun article - Tu peux aussi me soutenir pour le prix d’un café.